RETOUR
8 minutes


Lavazza acquiert Kicking Horse Coffee

24-05-2017 • Entreprise

 

Turin, 24 mai 2017 – Le groupe Lavazza annonce son acquisition d’actions dans Kicking Horse Coffee, Ltd., en reprenant le fonds de placement privé Swander Pace Capital, qui avait conclu un partenariat avec Jefferson Capital et United Natural Foods en 2012. Kicking Horse Coffee, un leader canadien dans le secteur du café biologique et du commerce équitable, a pris de l’importance ces dernières années grâce à sa croissance extraordinaire au Canada et aux États-Unis.

 

 

Cette opération signifie que Lavazza détient maintenant 80 % de l’entreprise, évaluée à un total de 215 millions de dollars canadiens. Elana Rosenfeld, qui a fondé l’entreprise en 1996, restera actionnaire de l’entreprise avec une part de 20 % et continuera à gérer l’entreprise en tant que PDG.

 

 

Il s’agit d’une étape importante dans la stratégie de développement en Amérique du Nord, un marché clé pour le groupe Lavazza. Dans la continuité de la récente incorporation de Carte Noire et de Merrild, par cette acquisition, Lavazza a l’intention d’améliorer la valeur de la marque de Kicking Horse Coffee, en partageant les compétences et les valeurs.

 

 

Kicking Horse Coffee

Kicking Horse Coffee, Ltd., basée à Invermere, en Colombie-Britannique (Canada), a célébré son 20e anniversaire en 2016. Pionnière du secteur du café biologique et du commerce équitable au Canada, la marque est connue pour ses arômes spécifiques et sa valeur de marque unique et originale. L’entreprise a récemment été classée 10e meilleure entreprise où travailler au Canada. Pour en savoir plus, veuillez consulter : www.KickingHorseCoffee.com.

 

 

Lavazza

Lavazza a été fondée à Turin en 1895, et c’est un producteur de café italien qui appartient à la même famille depuis quatre générations. Parmi les grands torréfacteurs de café dans le monde, le groupe est présent dans plus de 90 pays par l’intermédiaire de filiales et de distributeurs, exportant plus de 60 % de sa production. L’entreprise compte 3 000 employés, avec un chiffre d’affaires de 1,9 milliard d’euros en 2016. Dès ses origines, elle a inventé le concept d’assemblage, ou l’art de combiner des cafés de différents types et de différentes origines géographiques, une caractéristique actuelle et qui continue à définir la majorité de ses produits.
L’entreprise est classée sixième en Italie en termes de réputation, selon le Reputation Institute, avec ses 25 années de tradition dans la production et la commercialisation de systèmes et de produits pour le segment de café en portions, et s’est fait un nom en tant que première entreprise italienne à avoir développé des systèmes de capsules espresso.
Lavazza est présente partout : à la maison, en dehors de la maison et au bureau, s’efforçant d’innover constamment. La marque est maintenant célèbre dans le monde entier, en raison de ses partenariats importants qui sont compatibles avec la stratégie d’internationalisation de la marque, y compris les collaborations dans le monde du sport, avec des tournois de tennis du Grand Chelem, et dans l’art et la culture avec des musées prestigieux tels que le Guggenheim de New York et le Musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg en Russie.

 

 

Le bénéfice de l’année 2016 s’élevait à 82,2 millions d’euros, ce qui ne peut être comparé au résultat de 2015, car ce dernier a été stimulé par des gains en capital de 822,8 millions d’euros, réalisés sur la vente des actions chez Keurig Green Mountain.

 

 

La situation financière nette s’élevait à 687,5 millions d’euros (1 351 milliards d’euros en 2015).

 

 

Lavazza a conservé sa position de leader sur le marché italien, augmentant sa part à 41 % malgré le fait que la consommation de café a diminué pour la troisième année consécutive. En particulier, le nouveau portefeuille de produits et une stratégie claire de segmentation des produits pour les différents types de clients ont permis le déploiement d’innovations importantes, conformes aux tendances actuelles en Italie et dans le monde.

 

 

Avec l’acquisition de Carte Noire, l’usine de fabrication française de Lavérune fait maintenant partie du système industriel du groupe et devient l’une des principales installations de production aux côtés de Settimo Torinese et Gattinara en Italie. L’entreprise a investi 16 millions d’euros pour reconfigurer l’ensemble de l’usine, avec de vastes travaux de modernisation réalisés pour s’assurer qu’elle peut gérer les développements futurs avec des lignes de production de pointe.

 

 

« Nous sommes une entreprise qui aime parler de son « héritage », mais nous avons aussi une vision de l’avenir et une passion de l’excellence. Cette approche nous a permis d’intégrer Carte Noire et Merrild en un temps record », dit Marco Lavazza, vice-président de Lavazza. « Nous avons vu cette acquisition comme un enrichissement, une opportunité réciproque où chaque partie complète l’autre, ouvrant de nouvelles perspectives et des voies partagées d’innovation et de technologie. Nous avons investi dans les personnes et les processus pour parvenir à une intégration rapide, efficace et satisfaisante pour tous. »

 

 

TÉLÉCHARGER
TÉLÉCHARGER
PDF DOC JPG